Halitose : comment s'en rendre compte ?

Halitose : comment s'en rendre compte ?

Une mauvaise haleine peut être une halitose. Cette maladie se caractérise par une émanation de gaz sulfuré. Pour savoir si vous l’avez, vous disposez de quelques éléments de réflexion.

Astuces pour reconnaitre une mauvaise haleine

Une halitose a une odeur caractérielle bien connue du dentiste. Avant de faire le déplacement, demandez gentiment à un intime comment il sent votre souffle. S’il est sincère, il dira. Toutefois, une autre méthode consiste à discuter avec un bébé de moins de 24 mois. Plus question de sincérité avec lui, il réagira sans réfléchir. Lorsqu’il montre une expression de dégout ou tourne la tête pendant que vous lui parlez, c’est un signal clair : vous avez mauvaise haleine. Avant de consulter, essayez les appareils de détection du genre FrechKiss. Il quantifie votre halitose.

Confirmez avec votre dentiste

Le dentiste reconnait une mauvaise haleine en sentant son patient. En effet, il peut déterminer que votre haleine et problématique. Le praticien utilise son odorat pour reconnaitre le gaz typique de l’halitose. S’il sent encore une odeur pendant une expiration nasale alors, le problème peut venir d’une sinusite sinon un souci respiratoire. Le dentiste inspecte l’intérieure de votre bouche. En cas d’absence de carie ou de gingivite, il vérifie s’il y a des dépôts blanchâtres sur la langue et sur les faces intérieures des joues. Une personne haliteuse a une cavité buccale sèche avec très peu de salivation. Il vérifie également si vos dents de sagesse ont poussé. Pour cause, les molaires du fond occasionnent généralement quelques troubles lors de leur sortie. En dernier, le chirurgien regarde votre fond de gorge pour scruter d’éventuelle rougeur anormale. 

    Publié le 26/03/2016
0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisse un commentaire

1076